Créer sa SASU : comment ça marche ?

Pour diverses raisons, aujourd’hui, la plupart des nouveaux entrepreneurs veulent créer leur propre SASU ( Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle), pour faire simple, c’est une entreprise où le seul actionnaire est son fondateur, c’est-à-dire qu’il dispose de cent pour cents des parts sur celle-ci.

Les raisons de ce choix peuvent être multiples, les plus communs sont bien évidemment, le fonctionnement personnalisable, donc n’avoir à s’adapter à personne d’autre qu’à soi-même dans le développement de l’entreprise. La prise de décision simplifiée, ce qui est logique vue qu’il n’y aura jamais de vote ou de consensus à faire pour mettre d’accord, une seule personne prend toute les décisions indépendamment. Et enfin la gestion simplifiée, car quand celle-ci est fait par une seule personne, suivant une seule méthode, il devient facile de la gérer.

Mais alors, comment créer sa propre SASU ? Nous essayons de vous éclairer à ce sujet dans cet article afin de vous éviter les mauvaises manœuvres qui pourraient vous coûter très cher et vous empêcher de réaliser vos projets.

Le dossier à fournir

Pour pouvoir créer une SASU, il vous faudra constituer un très long dossier complet des papiers que nous citerons dans ce qui suit, et vous devrez le déposer au centre de formalités des entreprises, la complexité de ce dossier est du à la crainte de fraude.

Voici quelques papiers exigés dans ce dossier.

  • Une copie des statuts de la SASU signée ;
  • une copie du titre d’occupation de locaux ;
  • un formulaire M0 signé ;
  • une attestation de dépôt de fonds ;
  • le payement des frais de greffe ;
  • un document relatif à chaque bénéficiaire effectif de la société ;
  • une copie de la demande d’insertion de la SASU suite à une demande légale.

Le dossier, en réalité, n’en finit pas, il comprend beaucoup de papiers spécifiques au domaine des finances et qui concerne chaque membre de votre SASU, il vous suffit toute fois de demander à un économiste de se charger de vous monter votre dossier si vous n’êtes pas spécialiste dans le domaine, il peut être votre financier, c’est-à-dire travaillant dans votre SASU (ce qui est recommandé), ou vous pouvez engager un spécialiste dans le domaine provisoirement, juste pour vous aider à monter votre dossier.

Attention tout de même aux aides frauduleuses, il n’est pas rare qu’un financier trafiquent les papiers incompréhensibles par son patron et use de ses connaissances dans le domaine des finances pour détourner de l’argent ou pire, mettre toute la société en son nom, référez vous à une personne de confiance pour porter cette lourde tache.

Le dépôt de dossier et ses conséquences

Le dossier de création de la SASU doit être déposé au CFE (centre des formalités d’entreprise) qui est le représentant unique auprès duquel vous pourrez effectuer toutes les formalités vous permettant la création de votre société, si ne pouvez pas le faire vous même, vous devrez fournir obligatoirement à votre mandataire une procuration de pouvoir.

Il est aujourd’hui possible de procéder à ce dépôt en ligne auprès d’un guichet unique.

Dès le moment où vous aurez déposé votre dossier au CFE, votre société sera en cours d’immatriculation. Si votre dossier est complet et accepté, vous recevrez une semaine plus tard votre extrait Kbis qui décrète que votre société est créée.

Vous recevrez également votre numéro SIRET propre à votre société, composé de neuf chiffres, et le numéro SIRET de votre établissement qui se compose de votre numéro SIRET suivi de cinq chiffres.

Après que votre société soit créée, il faut procéder à d’autres formalités obligatoires pour vous assurer que celle-ci fonctionne à merveille.

  • La création d’un compte bancaire professionnel : pour séparer les finances personnelles et les affaires de la société, pour une meilleure gestion ;
  • rencontrer et engager un expert-comptable : engager quelqu’un de fiable, pour éviter les fraudes qui pourraient vous coûter très cher à vous comme à votre entreprise ;
  • enregistrement aux impôts : il est normal que maintenant que vous êtes une société à proprement parlé et officiellement, vous deviez payer des impôts, mais elle n’est dorénavant plus obligatoire que dans deux cas, quand l’acte comprend une opération spécifique conditionnée à un enregistrement, ou quand l’acte de constitution de l’entreprise est sous forme notariée.

En somme, fonder une SASU est une procédure aussi compliquée et sérieuse qu’une autre, même si vous en êtes le seul décidant, veillez à bien à choisir votre entourage professionnel, car un membre de votre équipe frauduleux pourrait vous causer de très graves problèmes vous emmenant tout droit en prison, veillez également à choisir des personnes compétentes, qui ne ruineront pas vos efforts et vos investissements si durement acquis. En faisant les bons choix, votre SASU pourrait devenir une référence dans votre domaine.

Leave a comment

Your email address will not be published.